88%, des consommateurs estiment que la fourniture de l’eau doit être effectuée par un organisme public

Selon un sondage effectué en septembre 2019, 88%, des habitants du territoire du SEDIF estiment que la fourniture de l’eau doit être effectuée par un organisme public. Ce chiffre, extrait des résultats de l’étude que l’institut Opinion Way a réalisée pour le SEDIF souligne l’importance que les usagers portent à la question de l’eau, qu’ils considèrent comme un bien de première nécessité.

Répondant à la question : « Êtes-vous d’accord ou pas avec l’affirmation suivante : La fourniture de l’eau doit être effectuée par un organisme public », près de la moitié (47%) des répondants ont déclaré être « tout à fait d’accord », et 41% « plutôt d’accord ». Un jugement partagé par les habitants des trois départements (Marne, Oise et Seine) sur lequel le SEDIF intervient, hommes et femmes de tous âges et de différentes catégories socio professionnelles.

Très logiquement, 50% des personnes interrogées ont exprimé n’être « pas du tout d’accord » ou « plutôt pas d’accord » avec l’affirmation « la fourniture de l’eau peut être effectuée par un organisme privé ». Une conviction qu’ils partagent donc avec le SEDIF, syndicat intercommunal en charge de la compétence eau potable, autorité organisatrice du service public de l’eau sur son territoire. C’est pourquoi, la mutualisation et la solidarité sont des valeurs fortes de la structure.

Donec nec Praesent leo. venenatis neque.