Comment est calculée votre facture ? 

Actuellement

Le montant de la facture trimestrielle comprend : le prix de l’eau potable, les frais d’assainissement et les taxes.

Le prix de l’eau potable, comprend la production, son stockage et sa distribution. Il intègre aussi la relation client et l’ensemble des investissements nécessaires à la pérennité du service.

La facturation est effectuée par le SEDIF qui fait office de guichet unique. Il émet 1 seule facture pour 2 services – l’eau potable et l’assainissement – et 6 taxes. Le SEDIF reverse ensuite intégralement les taxes collectées aux organismes dont elles relèvent.

En 2018, la répartition est la suivante :

  • 31.8% pour l’eau potable
  • 44.8% pour l’assainissement (gestion des eaux usées qui relève des communes et départements et du SIAAP)
  • 23.4% pour les taxes (Eau Seine Normandie, Vois Navigables de France, Etat…).


Depuis 25 ans, la part « eau » de la facture est la composante qui a évolué le moins fortement (2,7 fois moins que l’inflation en base moyenne annuelle, environ 10 fois moins que les taxes et redevances, et 17 fois moins que l’assainissement).

Impact d’un changement

En reprenant l’ensemble de l’exploitation, les EPT devront récupérer la facturation, et recruter le personnel et acquérir les outils nécessaires pour la mettre en œuvre (logiciel de facturation, service client…).

ultricies Phasellus dapibus facilisis accumsan ut leo. elementum nec Praesent felis